Projet d’étude d’impact du numérique sur le développement des compétences de la main-d’œuvre dans le secteur des services automobiles.

Le CSMO-Auto réalise une étude d’impact du numérique en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada (CRC) et le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT).
L’industrie assiste à une véritable course à la transformation de véhicule et à une éclosion de nouveauté. Nombreux sont les défis et les innovations technologiques afin de rendre les véhicules plus électriques, plus autonomes et moins polluantes.

Mais quels sont les impacts du numérique sur le développement des compétences des travailleurs de l’industrie des services automobiles? L’étude permettra de répondre à cette question.

L’équipe de recherche du CRIMT comprend les professeurs responsables qui sont Mathieu Dupuis, professeur à la TÉLUQ et chercheur au CRIMT, et Gregor Murray, professeur à l’Université de Montréal et directeur du CRIMT, ainsi que Meiyun Wu, étudiante graduée à l’École de relations industrielles à l’Université de Montréal, Meiyun est professionnelle de recherche au CRIMT.


Les objectifs de l’étude :

  • Sensibiliser les intervenants directs et indirects de l’industrie sur les enjeux de compétences en lien avec le numérique
  • Documenter le degré de transformation technologique des différents métiers
  • Identifier les métiers à risques
  • Cibler les besoins de compétences actuelles et à venir
  • Intervenir sur l’offre de formation pour favoriser l’adéquation formation-emploi
  • Réaliser une étude comparative internationale
  • Assurer une meilleure compréhension des besoins de formation
  • Promouvoir les métiers en fonction des compétences recherchées
​« Dans la perspective de retenir la main-d’oeuvre qualifiée dans un secteur de l’économie en pleine transformation, ce projet correspond parfaitement aux objectifs que mon gouvernement s’est fixés pour soutenir les travailleurs dans la mise à jour de leurs compétences. Le projet d’étude mis en place par le CSMO-Auto et ses collaborateurs est un bel exemple d’initiative ambitieuse destinée à aider les entreprises à trouver des solutions pour s’adapter aux changements de l’industrie et demeurer compétitives. » Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.
 

Comment l’étude sera réalisée?

Différentes solutions seront mises en place pour récolter les données sur l’impact du numérique.
  • Entretiens exploratoires
  • Études de cas
  • Diagnostics de l'écosystème de formation
  • Étude comparative internationale
  • Activités conférences


Qui seront invités à contribuer à l’étude?

  • Entreprises
  • Travailleurs
  • Réseau d’enseignement
  • Associations de l’industrie
  • Bannières de l’industrie
  • Autres acteurs (CPA, Assureurs, syndicats)

Partenaires impliqués dans le financement et la réalisation du projet avec le CSMO-Auto :

Ce projet d’étude compte sur une subvention du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et d’une participation financière du CRIMT et de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD). Plusieurs partenaires, dont les associations patronales et syndicales du secteur, les comités paritaires (CPA) et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES), sont aussi impliqués dans ce projet d’étude.


Voici les membres du comité de consultation du projet :
Personnes présentes sur la photo (de gauche à droite): Patrick St-Pierre (AIA), Jacques Maheux (CAA-Québec), Nathalie Ruest (CSMO-Auto), Meiyun Wu (CRIMT), Danielle Le Chasseur (CSMO-Auto), Mathieu Dupuis (CRIMT), Patrice Lemire (CPA Québec), Christian Caza (ACVLQ)
 
Absents sur la photo : Lucie Allard (CCAQ), Grégor Murray (CRIMT), Dany Caron(SNEG-CSD), Luc Filion (CCPQ), André Royer (MEES)

Pour plus d'information

Nathalie Ruest
Chargée de projet
Joindre par courriel

L'INFOLETTRE CSMO-AUTO

Le meilleur moyen pour s'informer des événements à venir ou pour découvrir les outils et services du CSMO-Auto.

Veuillez saisir une adresse courriel valide. Merci !