Au début de l’automne, les entreprises du secteur de la carrosserie ayant au moins une personne occupant la fonction d’estimateur en dommages automobiles seront invitées à collaborer à cette étude en complétant un court sondage ou en participant à un groupe de discussion.

Le secteur de la carrosserie compte au Québec plus de 1000 ateliers et près de 2000 estimateurs et estimatrices en dommages automobiles. Ce métier suscite beaucoup d’intérêt par les chercheurs d’emploi et les possibilités d’emplois sont grandes.

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles (CSMO-Auto) a mandaté la firme FGC pour réaliser une étude afin de mieux connaître les besoins de développement et de reconnaissance des compétences de ce métier.

Selon les résultats de cette étude, le CSMO-Auto explora différentes solutions pouvant répondre aux besoins, et l'élaboration d'une norme professionnelle pourrait être envisageable.

Le CSMO-Auto a déjà développé 4 autres normes professionnelles pour le métier de conseiller en vente d’automobiles, démonteur de véhicule, technicien de véhicules de loisirs et technicien de véhicules récréatifs.

Pour en savoir davantage : https://www.csmo-auto.com/travailleur/normes-professionnelles

Rappelons que le CSMO-Auto a pour mission d’agir comme levier dans l’industrie des services automobiles sur le plan de la main-d’œuvre afin d’améliorer l’emploi, les compétences et les pratiques de ressources humaines et la connaissance du secteur.

L'INFOLETTRE CSMO-AUTO

Le meilleur moyen pour s'informer des événements à venir ou pour découvrir les outils et services du CSMO-Auto.

Veuillez saisir une adresse courriel valide. Merci !