Le secteur de la carrosserie compte au Québec plus de 1000 ateliers et près de 2000 estimateurs et estimatrices en dommages automobiles. Pour être efficace dans ce métier, il faut être à l’affût des nouvelles technologies et connaître les techniques actuelles en carrosserie. Il faut être en mesure aussi de bien estimer les coûts du matériel et du temps de travail.

​Mais comment acquérir ces connaissances?

Il n’y a pas de formation initiale, et la formation continue est difficilement accessible. Si vous êtes un employeur dans un atelier de carrosserie, dans un centre de recyclage de pièces automobiles ou chez un assureur, vous savez que cet enjeu est bien réel et qu’il affecte directement la rentabilité de votre entreprise.

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles (CSMO-Auto) a mandaté la firme FGC pour réaliser une étude afin de mieux connaître les besoins de formation de ce métier.

Jusqu'au 31 octobre 2018, les entreprises du secteur de la carrosserie ayant au moins une personne attitrée à la fonction d’estimateur et d’estimatrice en dommages automobiles étaient invitées à collaborer à cette étude en complétant un court sondage. 

Les résultats de cette étude nous permettront d’identifier un mode d’apprentissage pour la relève et un moyen de reconnaissance pour ceux d’expérience.

Pour en savoir davantage sur le métier d’estimateur et d’estimatrice en dommages automobiles, visitez la section Parcours des métiers.
 

L'INFOLETTRE CSMO-AUTO

Le meilleur moyen pour s'informer des événements à venir ou pour découvrir les outils et services du CSMO-Auto.

Veuillez saisir une adresse courriel valide. Merci !